Valorisation des produits à base de bois en fin de vie

La valorisation énergétique

Situation

La valorisation énergétique la plus classique est la combustion. C'est, par exemple, le cas d'une cheminée, d'un poêle à bois... Tout n'est cependant pas bon à brûler ! Comment peut-on qualifier la ressource utilisable en combustion ?

Questions :

  1. Quelle est l'importance de l'origine du produit ?

  2. Quelle est l'importance de l'humidité de la ressource sur cette valorisation ?

  3. Est-ce que des pré-traitements sont disponibles ?

Question

1/ Quelle est l'importance de l'origine du produit ?

Indice

Il faut définir ce qu'est la combustion d'un bois.

La demande spécifie clairement le type de valorisation. Il suffit d'utiliser le terme "combustion" comme un mot clé pour obtenir toute l'information.

Solution

Simulation

Tapez le mot combustion dans le moteur de recherche.

Plusieurs pages sont possibles, la première étant la plus pertinente pour la définition.

La lecture de la page, en suivant les liens logiques vous permet de lire et de retenir la définition de la combustion.

Les deux autres liens ne sont cependant pas à négliger : ils vous familiarisent avec la transformation et vous indique la notion de PCI.

La combustion[Zoom...]

Question

Pour répondre à la question 2 , il est nécessaire d'opérer un tri des produits.

Indice

Étape 1

Il faut définir quelles sont les caractéristiques d'un « bon » combustible.

Il faudra aussi définir les caractéristiques nécessaires à une bonne mise en œuvre (origine du produit, PCI, granulométrie, taux d'humidité). Recherchez dans le livre tous ces termes.

L'origine du produit est importante car elle définit les différentes possibilités d'utilisation. Les bois de récupération sont classés en 4 classes, de A à D. La notion de tri est donc importante.

Solution

Les bois « connexes » font l'objet de l'activité 1. Il convient ici d'étudier les autres types de bois récupérés.

Sélectionnez le sous-chapitre tri des produits. Le lien logique « séparation des différents types de déchets » vous permet d'en savoir plus sur les classes A à D.

La législation ne permet pas l'utilisation des classes C et D. La classe A peut, par dérogation, être utilisée en chaufferie classique. La classe B ne sera utilisée que dans les chaufferies spécifiques, industrielles ou non disposant de filtres.

Méthode

Étape 1 : Caractériser les classes de produits

Caractéristiques des classes[Zoom...]

Question

2/ Quelle est l'importance de l'humidité de la ressource sur cette valorisation ?

Indice

Etape 1

A cette notion de tri, est associée la notion de granulométrie. La définition de granulométrie a été vue dans l'activité 1, ainsi que celle d'humidité.

Concernant la granulométrie, prêtez une attention particulière à l'analyse de la granulométrie et aux classes qui en découlent.

Indice

Etape 2

La recherche sur les caractéristiques physiques ou chimiques est plus délicate : la définition de la combustion ne nous donne pas d'indication directe ! Il est cependant indiqué que la combustion est étudiée selon le débit de chaleur fourni. Cela doit nous orienter vers le calcul du PCI : le débit de chaleur est obtenu par le produit du PCI par le débit de combustible. Vous verrez alors que le PCI est fonction du taux d'humidité.

Solution

Méthode

Etape 1 : Comprendre la notion de granulométrie

La quantité de fine (particule de moins de 1mm) doit être systématiquement inférieure à 5% pour permettre une utilisation optimale. Cela est défini par la norme CEN / TS 14961. La taille maximale varie en fonction de la chaufferie.

Granulométrie[Zoom...]

Etape 3 : Connaître le pouvoir calorifique inférieur

Le pouvoir calorifique inférieur[Zoom...]

Question

3/ Est-ce que des pré-traitements sont disponibles ?

Indice

Visualiser les traitements possibles en lien avec la partie précédente !

Solution

Définir les prétraitements est simple. Le livre de connaissances vous permet de visualiser l'ensemble des process : un tri principalement visuel ou par provenance (uniquement la classe A ou des sous-produits du bois), un broyage ( type hachoir pour coller aux conditions définies précédemment), un séchage.

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimer Groupe ESB - Fondation UVED Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)